Newsletter ArtéMédia

Vous désirez recevoir prochainement la lettre d'information d'ArtéMédia. Nous vous remercions de bien vouloir remplir le formulaire d'inscription.

La Compagnie de danse L’Autre Et Moi : Chaque Chose a une pause

Affiche chaque chose originale

La Compagnie « l’Autre et Moi », créée par Elodie GRECH vous présente son solo de danse,

« Chaque Chose a une pause »

Textes écrits et inspirés de sa propre histoire

En quête de donner un sens à ses maux, l’artiste Elodie Grech a choisi d’interpréter les étapes et les émotions subies au cours d’un deuil à travers un solo de danse. Un cheminement connu par tant d’autres, qu’elle présente comme une douloureuse épreuve mais aussi un tournant dans sa vie.

La Compagnie de danse L’Autre Et Moi

La CIE l’Autre et Moi vient à peine de prononcer son premier mot. C’est une association de spectacles vivants notamment de danse et de théâtre. Son siège se trouve à Paris où la magie de la capitale peut tout rendre possible. Le projet artistique de la CIE s’appuie sur la technique, l’expression du corps et du visage et d’une émotion personnelle. Les faiblesses deviennent des forces au quotidien. Un univers artistique basé sur la vie qui passe et qui laisse des traces.

Biographie d’Elodie Grech C’est à Marseille qu’elle commença une formation de classique à l’âge de quatre ans. Elle remporta de nombreux concours grâce aux différents professeurs et écoles qu’elle fréquenta. Mais à l’âge de dix‐huit ans se sentant en manque d’identité, perdue entre différentes disciplines (classique, jazz, modern jazz, hip hop, salsa) elle prit le temps de se poser des questions. Naturellement une autre discipline entra dans sa vie : le contemporain. Elodie commence alors une formation de danse dans un centre pour obtenir le Diplôme d’Etat. Mais ne se sentant pas dans son élément, elle quitta le centre pour une école plus intimiste.

Elle dut énormément travailler la fluidité d’un corps habitué à des années de classique. « Très bonne technique mais pas d’univers artistique », dit son professeur. Ce fut un déclic pour la jeune danseuse. Après avoir obtenu les EAT de contemporain et de jazz ainsi que les théories, elle partit à Paris. Elle commença à écrire son solo « chaque chose a une pause » et crée sa compagnie.

Au commencement… Ce projet est mon premier solo et ma première création, c’est un commencement. Ma fin se transforme en un début.

Ce projet, je ne l’ai pas choisi, il m’est tombé dessus, il a grandi en moi. C’est une faiblesse que j’ai transformé en force, j’ai fait de mon deuil un solo, de ma souffrance des mouvements et de ma vie une mélodie.

Je suis danseuse et comédienne, ma vie est mon inspiration, les gens que j’observe sont des muses et mes maux sont ma force. Tout est à prendre dans la vie, rien n’arrive jamais pour rien…

Chaque chose a une pause parle du processus du deuil, du temps que cela demande pour recommencer à vivre normalement.

Les gens ne supportent pas la douleur d’autrui, ils demandent à ce que l’on guérisse vite, et oblige presque à étouffer cette peine, à interdire de verser des larmes. Ils oublient que cette parenthèse est vitale pour se reconstruire. Chaque chose a une pause est une invitation à prendre le temps de vivre ce passage.

Ma volonté en tant qu’artiste est de toucher les gens. Mon message s’adresse aux chorégraphes, aux danseurs, aux artistes, à la presse et surtout aux personnes qui vivent cette suspension dans le temps qu’est la perte d’un être cher. Ma vie est la danse,

Et pourquoi ne pas faire de la danse, Ma vie sur scène

Des maux, des mots…

Ce n’est pas qu’un projet, c’est une page, un chapitre et même un tournant de ma vie…

J’ai commencé à écrire pour donner un sens, un sens à ces mots sur mes maux. Une période, un arrêt, un tourbillon, une colère, une confusion, un abandon et une profonde tristesse.

Mon projet est parti d’un choc, un choc que malheureusement chaque individu a ou aura à traverser, car la vie est ainsi faite.

LE DEUIL, La perte d’un être aimé, d’un être cher, d’un amour, d’un ami, d’un membre de la famille

ABANDON ‐ CHOIX ‐ MORT

Cet individu disparait, hier, il était là mais aujourd’hui et demain, il n’y est plus… On ne guérit pas d’un deuil, on vit avec chaque jour. Cela passe puis cela revient, c’est douloureux et ça l’est moins.

J’ai écris ce que je ressentais, ma tristesse, ma colère, ma non réalisation et ma non acceptation. C’est alors, qu’une danse m’est apparue avec une musique, avec des décors. Je voulais que la musique ne fasse plus qu’un avec ma peine et mes mouvements : Un piano, une voix, une batterie, un violon. Un décor, ma chambre, l’endroit où on se réfugie, l’endroit qui reflète l’enfance, la sécurité et le passé.

Mon lit, parce que je voulais rester dans mon lit, tout le temps dans mon lit, ne pas me lever, ne pas me réveiller.

Un miroir, comme quand un enfant se regarde pleurer. Et ce mur…. Ce mur qu’on veut détruire. Ma danse est mon moyen d’expression, mon langage artistique, ce n’est pas une oeuvre nombriliste, c’est une partie de mon histoire et celle de beaucoup d’autres.

Précédée d’une première partie, la pièce de théâtre,

« la plus forte » d’August Strindberg,

traduction Elena Balzamo, sera interprétée par :

Mélodie Etxeandia et Elodie Grech.

Mise en scène : Anna Yorka

Liselle ANZALA – Agent artistique – Communication & relations presse tel : 06 20 65 69 68.

MONTPELLIER – Le 1er mai à 20h30

L’Atelier Danses
France – Hérault – Jacou (34830)
5 Rue Louis Breguet
ZAC Clément Ader

PARIS – Du 12 au 16 mai

au Théo Théâtre

20, rue Théodore Deck Paris 15ème

Informations et réservations : 01 45 54 00 16

Teaser du solo « Chaque chose a une pause »


Teaser du solo "Chaque chose a un pause"
envoyé par ELOMERIDIENNE. – Découvrez plus de vidéos créatives.

Pin ItFollow Me on Pinterest

Partager cet article

Google1GoogleYahooBloggerMyspaceRSS

7 Réponses à La Compagnie de danse L’Autre Et Moi : Chaque Chose a une pause

  1. grech TIFFANY

    19/04/2010 a 1 h 25 min

    tu vas déchiré!!!!
    je t’aime
     bisous..

  2. Brigitte Duchemin

    20/04/2010 a 0 h 33 min

    Je suis tombée par hasard sur cet article qui m’a interpellé. J’avoue être très touchée par l’univers que l’artiste semble défendre, sans même l’avoir vu sur scène, ce à quoi je vais remédier dès sa première représentation.J
    ‘espère que j’aurais la chance de rencontrer cette danseuse après le spectacle pour que nous discutions un peu d’art….
    Très bonne continuation à elle, et surtout, n’oublions pas les danseurs, beaucoup disent qu’il faut aller voir les artistes en concert, oui, mais il faut aussi les voir danser!
    Cordialement, Brigitte.

  3. Pingback: Encore un rôle d’actrice! « DU JEU DANS LES CHARNIER(E)S

  4. ANZALA

    22/04/2010 a 22 h 38 min

    Bonjour Brigitte, Merci beaucoup pour votre message, n’hésitez pas à me contacter si vous voulez rencontrer l’artiste après le spectacle. je suis liselle ANZALA, son agent artistique (mes coordoonées sont sur sur l’article)

  5. Audrelfe

    17/05/2010 a 10 h 40 min

    Deux actrices parfaitement justes interprètent ce magnifique texte de Strindberg dans une mise en scène sobre et efficace. Le solo de danse qui suit s’inscrit parfaitement dans la continuité par sa force émotionnelle.

  6. A. Etienne

    18/05/2010 a 0 h 52 min

    Un duo en osmose, bravo !!
    J‘espère que j’aurais l’occasion de rencontrer la danseuse
    Cordialement

  7. Emilie Anna

    20/05/2010 a 14 h 35 min

    Ce spectacle donne l’impression que le temps s’arrête, il n’est pas une seconde ou l’on s’ennuie.
    L’interprétation de cette pièce poignante, sur la confrontation entre deux femmes éprises du même homme, est parfaitement maitrisée. Les deux comédiennes s’en sortent magistralement, dans deux styles pourtant différents.
    Le solo est de ceux auquels le public aimerait avoir accès plus souvent. Nul besoin de connaitre les codes de la danse contemporaine pour se laisser emporter par la beauté de ces émotions dansées. Des gestes parfaits magnifiés par une expressivité incroyable. Pour le thème, je vous laisse le découvrir… en tout cas, on ressort de ce spectacle très ému!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Protected by WP Anti Spam

controls_prev
controls_toggle
controls_next